Rue Colin, La Soulardière, Vilavrain

Toponymie : quelques endroits où l’on cultivait le tabac à Cheverny

La Rue Colin
Ce lieudit est situé juste derrière le parc du château de Troussay.
La Rue Colin, au début du XXe siècle
Rue est un nom féminin apparu au tout début du XIe s. Ce nom vient du latin classique ruga = ride, bas latin ruga = sillon, sentier, chemin rural, puis voie bordée de maisons ou de murs. Au XIVe s., la rue est associée à un nom commun expressif, puis, ensuite, à un nom propre commé­moratif. (XVIIIe s.). La suppression de l’article « la » devant rue indique le passage du lieudit à une voie de circulation. La Rue Colin est donc bien un lieudit. Attention à la confusion avec la voie de la rue Colin, car le lieudit La Rue Colin est situé sur la voie de la Soulardière qui traverse le hameau en direction de La Soulardière.

Le nom de personne Colin qui est accolé (vraisemblablement le nom de la famille habitant la rue) est l’un des nombreux hypocoristiques (1) formés à partir du nom de baptême Nicolas (Beaucarnot, lui, parle d’une aphérèse (2) de ce même nom).
(1)Hypocoristique : terme qui exprime une intention cares­sante, affectueuse, notamment dans le langage des enfants ou ses imitations ; l’abrègement des prénoms (Mado, Alec) est parmi l’un des procédés employés.
(2)Aphérèse : retranchement d’une syllabe ou d’une lettre au commencement d’un mot.

La Soulardière
Situé près de La Rue Colin, et à l’extrémité de la voie de La Soulardière, le nom de ce hameau doit son origine au nom de son fondateur ou pre­mier propriétaire qui se nommait Soulard. Ce nom vient de l’ancien fran­çais soul = saoul, (rassasié) suivi du suffixe péjoratif ard. Soulard devint un nom de personne dès le XIVe s. et se voit ici rajouter le suffixe iére qui signifie propriété de... Notons que Soul (ou Säul) n’a pas encore, au Moyen-âge, le sens de ivrogne. Il désigne cependant une personne qui a mangé jusqu’à satiété, excessivement (et sans doute ayant aussi bien bu !). Soul vient du latin satullus = rassasié, diminutif de saturus (TLFi).
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Villavrain
Villavrain est composé du nom féminin Ville, du latin villa = domaine rural ; latin médiéval vers 980 (Du Cange, Glossaire) et d’Avrain. Sur la carte de Cassini (XVIIIe s.) et le cadastre de 1813, ce lieudit est mentionné comme Villavrin. Ce n’est que sur le cadastre de 1949 que le nom est orthographié Villavrain. Avrin est bien, en fait, le véritable nom d’origine germanique Eberwin composé de Eber = sanglier et de Win = ami.
Jean-Marie Cassagne, précise dans son ouvrage (ci-après cité), qu’il s’agirait du village qui se serait développé près de l’ancienne Villa Evrini ou domaine d’Evrinus (latinisation du nom germanique Evrin). Sa création daterait de l’époque gallo-romaine.
Le Héron
Sources :
- Denis Jeanson : Toponymie Région Centre
- Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi)
- Dictionnaire Godefroy – Ancien français
- Jean-Louis Beaucarnot : Les noms de familles et leurs secrets.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le Héron - La Grenouille n°34 - Janvier 2017